France Moyen-Orient :  The french middle east business resource

Espace abonnés

Lettre d'information

Recherche

Version Français Version Anglaise

Actualités

office de tourisme d'abou dhabi

Médias/NTIC/Marketing/Sports

Sociétés

Outils

publié le 20 avril 2017

Nomu, le second marché boursier en Arabie

Le nomu, le nouveau marché à la Bourse d’Arabie saoudite, dédié aux petites et moyennes entreprises, inauguré le 26 février dernier a terminé sa première journée de cotations sur un gain de 20 %, le maximum autorisé, selon des courtiers.

L’indice de ce marché parallèle a clos la séance à 6 000 points avec des échanges de 256 millions de riyals (68,3 millions de dollars) sur les titres des sept compagnies cotées. Pour être cotée au Nomu, une entreprise doit avoir une valeur marchande d’au moins 10 millions de riyals (2,7 millions de dollars), un minimum de 35 à 50 actionnaires et au moins 20 % d’actions appartenant au secteur public. Ce second marché « ouvre de nouvelles possibilités d’investissement pour les sociétés cotées », selon ses promoteurs. Pour être présentes sur le marché principal de la Bourse d’Arabie, Tadawul, les entreprises doivent avoir une capitalisation minimale de 100 millions de riyals, soit 10 fois supérieure à celle du marché Nomu. Dans le cadre de l’ambitieux plan Vision 2030 visant à diversifier l’économie saoudienne trop dépendante du pétrole, les PME sont appelées à contribuer à hauteur de 35 % au PIB du royaume, contre 20 % actuellement. L’indice Tadawul All-Shares, qui a une capitalisation d’environ 400 milliards de dollars, a été ouvert en 2015 à l’investissement direct des étrangers qualifiés.
Source : Chambre de Commerce Francno-Arabe

Voir aussi :

Entreprises

Emplois

L’agenda

Annonceurs - Nos partenaires - Mentions légales - Qui sommes nous ? - Nous contacter
© 2005-2008 - Dubaifrance.com - tous droits réservés